Mick Schumacher chez Alfa Romeo Racing?

Schumacher. Voilà un nom que les passionnés de Formule 1 ne pourront jamais oublié. Jusqu’à lors, il était uniquement rattaché à Michael, le septuple champion du monde allemand. Aujourd’hui c’est son fils, Mick, qui fait ses premiers tours de roue en F1 et qui pourrait rejoindre Alfa Romeo Racing dans les années à venir.

Mick Schumacher, fils de…

Il y a des noms plus faciles à porter que d’autres. Celui de Schumacher est loin d’être le plus évident. Avec 7 titres de champion du monde de Formule 1, 91 victoires en Grand Prix et 68 pôles positions, "Schumi" a encore le palmarès le plus important en catégorie reine.

Aujourd’hui c’est au tour de son fils Mick de s’avancer aux portes de la plus grande compétition de sport automobile au monde avec la pression liée au palmarès de son père.

Premiers essais en Formule 1

Suite au Grand Prix de Bahreïn 2019, les écuries ont pu réaliser des essais le lendemain pour perfectionner leur bolide respectif. À cette occasion, Mick Schumacher a eu le privilège de prendre le volant de deux monoplaces. Dans un premier temps pour le compte de l’écurie Ferrari et le lendemain chez Alfa Romeo Racing.

Le symbole était alors fort, Ferrari étant la dernière écurie dans laquelle le “baron rouge” a piloté.

Suite aux essais concluants, tous se posaient la question d’un avenir en Formule 1 pour le jeune pilote allemand.

Un premier volant chez Alfa Romeo Racing?

Pour l’instant, Mick est concentré sur sa première saison en F2. Il n’a cessé de le répéter, c’est sa priorité pour cette saison. Mais que se passera-t-il si ce dernier remporte le championnat dès sa première année?

La question est ouverte, les réponses difficiles à avancer de manière certaine. On sait que Alfa Romeo Racing et Ferrari ont de très forts liens. Actuellement engagé avec Sebastian Vettel et Charles Leclerc, Ferrari semble avoir une combinaison parfaite: expérience du côté allemand et talent à polir avec le Monégasque.

L’avenir de Mick Schumacher pourrait donc se faire chez Alfa Romeo Racing dans les années à venir et ainsi suivre le parcours qu’a connu Charles Leclerc. Une année d’apprentissage pour découvrir le plus haut niveau avant d’aller se battre sur le devant de la scène avec Ferrari.

Le tout étant bien entendu soumis aux résultats que l’allemand obtiendra cette saison. Un volant en Formule 1 se mérite, Mick sait ce qui lui reste à faire.

Categories: News
; ;